Skip to main content

Orgâmic, provocateur de sourires ?

Par 15 septembre 2013mai 8th, 2022Blog vins, Revue de presse

Orgâmic, générateur de sourires ? Pour nous, c’est une évidence.

Que l’on travaille dans les vignes, au caveau, que l’on débouche une bouteille et qu’on la partage entre copains, les occasions de sourire sont si fréquentes qu’on ne les compte ni ne les énumère plus.

Provocateur de Sourires, le magazine des bonnes nouvelles, a décidé de consacrer une page à Orgâmic. Sylvain, notre copain-associé en chef, s’est prêté de bon cœur au jeu de l’interview.

Comment est née cette idée et pour quelle raison vous êtes-vous lancés dans ce projet ?

La réflexion et l’envie de départ étaient de faire notre propre vin et pourquoi pas en sauvegardant du patrimoine abandonné, mais tout ça coûte cher… Pas question pour nous de porter nos raisins à une coopérative. Nous souhaitions tout faire de A à Z. En un mois, la cave était prête à fonctionner et l’œnologue recruté. Nous voulions des vins nature pour les copains.
Pas de prétention : « du bon, facile à boire avec les amis… »

Le choix du bio et de la biodynamie, une évidence ?

Oui, rester proche de la nature, c’était une évidence ! On récupère de vieilles vignes en mauvais état, c’est évidemment pour travailler comme les « anciens ». Le BIO, c’est classique ! Nous on va plus loin : dès le départ, avec ma compagne, on a posé la biodynamie en ligne directrice. On respecte les rythmes lunaires et on renforce les sols et le végétal. La vigne, c’est un tout : racine, feuille, fruit… Pas question de faire certaines tâches si le calendrier lunaire n’est pas bon. Nous pulvérisons de la bouse de corne et de la silice, en fonction du cycle végétal.

Extraits choisis

C’est une expérience unique et belle où chacun sort de son environnement professionnel au service du groupe et de la terre.

On récupère de vieilles vignes en mauvais état, c’est évidemment pour travailler comme les « anciens ».

En savoir plus

logo le provocateur de sourires

Vous pouvez découvrir l’intégralité de l’interview de Sylvain en cliquant sur le lien suivant : provocateurdesourires.com/2013/09/orgamic-by-vins-de-copains/