0

Qu’est-ce qu’une vigne franc de pied ?

Par 26 mai 2014 mars 1st, 2018 Actualités

Si vous avez discuté avec des vignerons, certains d’entre eux vous ont peut-être parlé de leurs ceps (avec fierté et tendresse, sûrement) comme étant pied franc. Mais qu’est-ce qu’une vigne franc de pied ?

Pour mieux comprendre ce qu’est un pied franc, nous devons d’abord opérer un petit retour en arrière. Dans la seconde moitié du XXème siècle, le phylloxéra, un minuscule puceron américain introduit par erreur en Europe, décima le vignoble français. Il s’attaquait aux racines, qu’il détruisait en y creusant une multitude de petites galeries.

Certains tentèrent de noyer l’indésirable, d’autres de l’empoisonner… Plusieurs solutions furent tentées pour l’éradiquer mais peu s’avérèrent probantes. Sauf une ! Les scientifiques français et américains, constatant la résistance des ceps de vigne d’outre-atlantique, décidèrent de greffer les cépages français, sensibles au phylloxéra, sur des porte-greffes américains dont les racines sont insensibles aux attaques du minuscule et dévastateur parasite.

phylloxera

Le terrible phylloxéra

L’immense majorité des vignes plantées en France sont des porte-greffes, à quelques exceptions près… Ces ceps sans greffe sont donc appelés franc de pied en pied franc.

Des expériences ont été menées, il n’y a pas si longtemps, pour réintroduire des vignes sans porte-greffe. En Touraine, notamment, où furent plantés plusieurs cépages avec des vignes en pied franc : du cabernet chez Charles Joguet et du gamay chez Henry Marionnet. Nous savons ainsi, de ces expériences, que le porte-greffe influence sur le goût final du vin. Un cep franc de pied donne généralement un vin plus mordant, aux arômes plus directs.